Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 12:49

Qui se souvient de Roger Nicolas ? Petit chapeau mou porté en auréole, yeux en billes de loto,  Écoute, écoute ! mon pote , bavard infatigable et jovial, ce Lorrain viré titi parigot faisait les beaux jours de la RTF dans les années 60 – chaîne unique, noir et blanc. Malchanceux, il est mort en même temps qu'Elvis Presley et personne n'en a parlé.

Je me rappelle un de ses sketches :

GAMIN :
— Papa, papa, qu'est-ce que c'est un turboréacteur ?
PAPA (retour du bureau, a bien mérité de la France du plein emploi, plongé dans son journal)
— Hum… eh bien… attends un peu… c'est un turboréacteur, non ?
— Ah, merci. (pause) Papa, papa, qu'est-ce que c'est un référendum ?
— Oh, hé, brhooumm… est-ce que je sais, moi ?… un référendum, voilà !

 

Ainsi de suite pendant deux ou trois questions. Intervient

MAMAN (anté-MLF, lève le nez de sa vaisselle)
— Fiche un peu la paix à ton père, voyons !

Alors le père, conscient de ses devoirs éducatifs et soucieux de préserver son autorité, grosse voix :
Mais laisse ce p'tit s'instruire !

J'avais quatre ou six ans, ça me faisait rire de bon cœur – comprendre les plaisanteries des grands est toujours une étape importante.


Les rues de Paris ont des plaques à leur nom, à chaque carrefour (on me dit que cela se pratique aussi ailleurs). Pendant longtemps ces plaques, souvent reproduites en cartes postales, se contentèrent de donner le nom de la voie :  Boulevard Voltaire ,  Rue Legendre ,  Rue de Charenton ,  Rue Dieu . Pour en savoir davantage il fallait ouvrir un dictionnaire (qui ne connaissait pas tout le monde) ou le  Dictionnaire des noms de rues  de Bernard Stéphane (Mengès, est-il toujours disponible ?) qui, malgré son titre ambitieux, ne traite que des rues de Paris.

Pour l'instruction du passant apparurent ensuite des sous-titres, plus ou moins fouillés :  Boulevard Voltaire – philosophe et écrivain ,  Rue Legendre– mathématicien 1752–1834 .

Ou prévisibles :  Rue de Charenton – ancienne route conduisant à Charenton .

Ou pas :  Rue Dieu – nom de propriétaire .

Flânant dans Belleville je suis tombé sur celui-ci, carrément indispensable :

Rue de la Duée, Paris XX

Mais laisse ce p'tit s'instruire !

commentaires

A
<br /> Eh bien quoi ? N'est-ce pas évident ?<br /> Clic sur mon pseudo.<br /> <br /> Cela dit, elle est bien bonne... :)<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> En effet c'est évident, tautologique, limpide, et d'une grande richesse informative.<br /> <br /> <br /> Très bien, le pseudo instructif, très très bien :-)<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> l'article enfin : la plaque, excellente !<br /> mais surtout avec l'introduction-explication j'ai doublement ri du coup !<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est étudié pour... La plaque m'avait frappé tout d'abord. En cherchant de quoi étoffer un peu j'ai repensé à Roger Nicolas - et voilà :-)<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> bizarre, là c'est devenu "non" par défaut - dommage pour ceux qui ne le voient pas<br /> <br /> <br />
Répondre
W
<br /> <br /> C'est non par défaut pour le catalogue seulement - pour éviter les embouteillages ;-)<br /> <br /> <br /> Edit : en fait ça démarre à non partout, et ça change lorsque "quelque chose" commence<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> héhé, une minute, j'ai trouvé, mais je ne le dis pas (ça commence avec un p)<br /> m'en vais lire l'article<br /> <br /> <br />
Répondre

Archives