Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 00:01

Le promeneur curieux a un ennemi implacable : le digicode.

Heureusement, il a un allié inattendu : le chantier de rénovation. Lorsque Mimile et ses acolytes doivent exercer leur art dans un immeuble rupin, ils commencent par garer soigneusement la camionnette devant la porte cochère. Ensuite ils laissent cette porte ouverte, parce qu'on va pas s'embêter à tout bout de champ avec le bouzin à boutons, non mais des fois.

J'aime beaucoup les chantiers de rénovation.

Il y a, au 52 de la rue, un bijou d'hôtel particulier, construit en 1740 – évidemment fermé au public en temps normal. Apercevant la camionnette providentielle, je me suis faufilé sans hésiter dans la cour, belle mais trop petite pour se photographier aisément. Alors je me suis consolé avec la montée d'escalier – encore un digicode : il a fallu photographier à travers la porte vitrée, une main tenant l'appareil et l'autre en pare-soleil.

À la clé, pas mal de retouche, de débouchage d'ombres, de dominantes à atténuer… Le résultat a demandé du travail mais je crois qu'il en valait la peine :

Escalier d'hôtel particulier, 1740 (Paris VI)

La porte sous l'escalier conduit aux caves : quoi de plus logique que d'y installer Bacchus ?

Bacchus protégeant la cave

Lorsqu'un jour je me prendrai pour Jean-Jacques Rousseau, le recueil de tous ces instants s'intitulera  Les gâteries du promeneur solitaire 


par Malgré tout - dans Prétextes
commenter cet article

commentaires

Ardalia 01/05/2010 19:05


Commentaire spontané : sifflement "De la belle ouvrage", bouche tellement pensé que l'on a entendu "delabelouvrââge".

Pour le reste, elles ont raison les meufs. ;)


Bren du fat ! 07/05/2010 10:59



J'ai bien tout noté, articulet il y aura :-)



mebahel 21/04/2010 20:15


oui oui
(réponse à ca intéresse et à elle est belleuh la photo)


Malgré tout 22/04/2010 11:55



Ton sens de la formule compacte m'étonnera toujours :-D


Bon, puisque c'est un complot je n'ai pas vraiment le choix...



christina 19/04/2010 22:57


hé hé pourquoi pas, si un jour vous ne savez pas quoi faire, ou pas d'inspiration :)


Malgré tout 20/04/2010 12:03



Weufff... on verra bien.


Ca vous intéresse, gens de passage ?



christina 19/04/2010 17:31


Ben... si tiens, voilà une idée qu'elle est bonne... collez-la donc en réponse ci-après, histoire de montrer le chemin parcouru !


Malgré tout 19/04/2010 21:10



Vous voulez que je recommence le coup de la chapelle Mansart ? C'est
qu'il va falloir plusieurs photos pour expliquer tout ça...



Anna 19/04/2010 11:44


Je me demande si on remarque encore comme c'est beau quand on passe devant tous les jours. C'est peut-être du gâchis d'habiter là-dedans.


Malgré tout 19/04/2010 16:58



Rohh... L'habitude et l'émerveillement ne font pas bon ménage, c'est vrai pour les villes comme pour les gens. Il faut s'entraîner à rester naïf...



christina 19/04/2010 11:18


Oh que oui, ça en valait la peine ! Sujet, lumière, teinte, cadrage... décidément vous nous gâtez, merci.


Malgré tout 19/04/2010 16:40



Ben... je n'allais tout de même pas vous montrer une photo bancale, trop sombre, avec un grand trou noir sous l'escalier... et vous dire "Sisisisi, je vous assure que c'est très beau !"


On sait vivre, tout de même ! :-D



Archives