Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 23:34

Parlottes

Deux moments principaux pour peser ce qu'on dit : avant de parler, ou après. Deux sortes d'interlocuteurs. Les confondre est facile et très dangereux.

Untel s'adresse à Unautre. À quoi pense Unautre pendant les mots : à ce que lui dit Untel ? à ce qu'il va lui répondre ? à ce qu'il aurait dit à sa place ?

Grosse tête

Orgueil, amour-propre, vanité. Massif, plaqué, toc. Tout ça, trop brillant.

S'estimer à l'abri de la bêtise : premier symptôme. Il est infaillible.

Anatomie fantastique – 1

Trois organes peuvent nous guider : cœur, cerveau, ou estomac.

Ce dernier est le plus utilisé – le choix est sage puisque ses trois compartiments couvrent tous les besoins de l'existence.

Trois compartiments ? Ventre, bas-ventre, portefeuille.

Anatomie fantastique – 2

Un corps humain, comme tout corps matériel, possède un centre de gravité. Chez l'individu moyen ce centre se trouve à peu près à hauteur du nombril. À rapprocher de l'observation précédente.

commentaires

DBardel 10/11/2009 01:15


Toi, t'as causé (ou t'as essayé) avec quelqu'un qui n'habitait pas sur la même planète que toi... Et ça t'a énervé.

Soit l'autre était un(e) crétin(e), soit c'est toi qui t'es senti idiot...


Malgré tout 11/11/2009 00:16


Pas qu'un(e) quelqu'un(e)...plusieurs...souvent...
Et face à un(e) crétin(e) je me sens toujours idiot : ou bien de me tromper sur son compte ("si ça se trouve c'est moi le crétin") ou bien de m'être trompé sur son compte ("comment ai-je pu ne pas
voir que c'était un crétin ?").
Bref, ce n'est pas un billet souriant :-)


Archives