Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 11:42

Enfin venu à bout de quelques détails énervants.

Les listes d'articles associées à la rubrique et aux thèmes (les  menus de coin ) c'est très joli (non ?) mais, dans certains cas, trèèèèès long – donc peu maniable. Désormais un menu trop long se scinde automatiquement en deux colonnes proprettes, vous pouvez vérifier sur le présent article en survolant le lien  Journal du savant fou .

En cliquant sur ce même lien vous atteignez la table des matières de la rubrique. Le petit autobus qui l'arpente roule enfin à la vitesse que je voulais. Ce bus n'est pas un .gif animé mais une image propulsée par du Javascript maison. J'ai longtemps pensé que sa lenteur venait de mon amateurisme ès JS. Hé non, il s'agit d'une subtilité de CSS et de fonctionnement du navigateur, d'ailleurs pas complètement éclaircie dans mon esprit.

Pensum explicatif (allergiques à la technique, vous pouvez sauter ce passage) : j'utilise beaucoup overflow:visible dans le design de ce blog, ce qui permet à certains éléments de déborder de leur cadre naturel, à savoir l'élément qui les contient. Ainsi l'image au coin supérieur gauche des articles, les infobulles dans les modules… Seulement ce genre de chose donne du travail en plus au navigateur : il doit gérer ces débordements, savoir qui déborde sur quoi au lieu de se cantonner sagement à son rectangle. Ici le bus courait dans la bannière du blog #ln_0, juste au-dessus de la grosse ligne #ln_1 contenant articles et modules. Ces deux lignes sont en overflow:visible, et les deux débordent effectivement : le postit et la petite pellicule pour la bannière et, pour #ln_1, l'image d'angle, les modules et leurs infobulles. Il semble bien que le mouvement du bus obligeait le navigateur à recalculer ces deux lignes en permanence. Après plusieurs expériences j'ai fini par déménager le bus dans #ln_1 et mettre #ln_0 en overflow:hidden. Le bus a mis le turbo mais le postit et la pellicule se sont fait sauvagement rogner, comme on pouvait le prévoir. Je les ai alors déplacés dans… le pied de blog #ln_2 où, miracle, ils ne ralentissaient plus le fonctionnement. Pourvu que ça tienne… j'ai bien dit que je n'avais pas tout compris.

Enfin la petite pellicule, puisqu'on en parle, a reçu quelques coups de lime pour un comportement plus cohérent. Ce qui n'allait pas de soi : elle sert à commander le choix d'un fond animé, doit aussi renseigner le visiteur sur la présence ou l'absence de ce fond, doit enfin tenir compte du contenu de la page où elle se trouve – par exemple c'est bus OU fond mais pas les deux, combinaison qui serait trop chargée… La programmation c'est un métier, tout de même.

par Wilhelm von Schmürz - dans Journal du savant fou
commenter cet article

commentaires

Archives