Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 00:00

La pluie menaçait, j'avais le ventre creux : deux raisons d'entrer dans ce petit bistro inconnu.

Une bière, un sandwich, le  Parisien  proposé par la maison – si seulement je pouvais ensuite allumer ma bouffarde, le bien-être serait total. N'en demandons pas trop. Ayant paré au plus pressé, il est temps de regarder l'endroit.

Du foot sur écran géant – le son coupé, c'est déjà ça – musique latino en sourdine pour combattre la grisaille sans gêner les conversations d'habitués… on est bien. L'accent du patron vient de très loin, le pain est frais et les rillettes savoureuses (pas de cornichons merci, je me suffis bien), trois œufs durs sur le comptoir. Classique ? Peut-être pas, cherchons.

Le café a dû changer de direction, ou au moins de décoration, il n'y a pas très longtemps : le faux plafond a disparu, cependant les bouches d'aération sont encore là. Au-dessus des clients elles planent au bout de leurs conduits bien visibles, gros intestins métallisés luisant dans la pénombre – les probables néons ont disparu eux aussi, ne demeurent plus que quelques spots discrets pour épauler le jour d'hiver, empêcher la taverne de virer caverne – pardon, un très vieux faible pour les jeux de mots désolants.

Dans cette lumière apaisante une dame tranquille au fond de la salle lit un livre, près de la porte un sosie de David Bowie (jeune) sirote un Coca en cajolant le bébé qui lui dort sur le ventre, dans son harnais matelassé. Un autre sosie de Bowie, barbe méticuleusement négligée, entre un peu plus tard, se dirige vers le premier et commande un café après avoir claqué une bise au buveur de Coca. Ça me surprendra toujours un peu mais bon, je viens d'une autre époque.

Un type à une table, dans le coin, palabre dur dans son téléphone portable. La scène est banale, la table beaucoup moins : elle ferait un bureau très convenable dans un ministère du faubourg Saint-Germain, du coup le quidam évoque un dir'cab surmené plutôt qu'un pilier de bistro.

Je savais bien que ce troquet avait quelque chose de particulier… Le proche faubourg Saint-Antoine s'y montre un peu partout, des moulures rococo gambadent sous le zinc. Si les chaises sont d'honnêtes repose-fessiers en bois cintré, le troupeau de tables marquetées, ornées de bronzes, semble sorti tout droit du Mobilier National.

Table de bistro Louis XV

On a beau dire, Pantruche c'est spécial.

commentaires

ardalia 05/02/2009 00:24

J'aime beaucoup le Louis XV, j'ai grandi dans un de ces beaux salons de soie verte. J'y repense, depuis quelque temps, sous un jour nouveau : c'est un mobilier idéal pour de petits enfants, il n'y a pas d'angles droits à ouvrir le crâne... On a beau dire, Ikéla a ses limites...

Malgré tout 05/02/2009 15:27


Voilà un point de vue novateur, en effet ! :-)
Très stimulant aussi de suivre les volutes du bout des petits doigts : développe la concentration (ne pas perdre le motif) et la vigilance (surveiller l'approche des géniteurs, qui ne comprennent
rien aux activités d'éveil...)


Marc 29/01/2009 11:20

J'ai beau ne connaître l'existence de ton blog que depuis quelques semaines, je dois avouer que j'en suis immédiatement devenu dépendant. Aussi l'angoisse m'a-t-elle rapidement etreint lorsque, jour après jour, je constatais que la baleine de la gare de Lyon semblait avoir clôt ta longue suite d'articles. Heureusement, tu nous revient après ce que les sportifs nomment la trêve des confiseurs.
Avec en prime un article sur les bistrots dont je raffole, surtout le matin (n'as-tu jamais observé à ce sujet que Paris a une odeur spéciale le matin, qu'on ne retrouve pas en province?). Pour faire court, je suis ravi de te retrouver.

Malgré tout 29/01/2009 15:20


Waouh, quelle déclaration...
Mais il y a des mots difficiles dedans : s-p-o-r-t-i-f (si j'ai bien lu) ça veut dire quoi ? :-D
C'est gentil de t'être fait du souci :-)


mebahel 28/01/2009 07:50

Tiens, l'ours est sorti ...et a sorti un post:-)
En même temps: cachottier, un ours qui va dans les troquets, hein... :-)

Malgré tout 29/01/2009 15:06


Pas ours, d'abord : marmotte. Grmhgnn. Marmotte en manque de genépi, voilà tout :-)


Archives