Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 17:26

Ils sont sans doute aussi connus que Néfertiti, ils se trouvent comme elle aux Antiquités Égyptiennes du Louvre, et comme elle je ne les avais encore jamais rencontrés.

C'est un objet funéraire, un objet de piété familiale, sculpté dans le respect de traditions établies – pas un portrait d'après nature.

Même si l'on ignore tout de ce contexte si lointain la petite statue de calcaire, vieille de quarante-trois siècles, sage dans sa vitrine, se raconte sans effort au regard du visiteur.

Détail des visages Détail des mains Détail des jambes L'inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh, 2350 av J.-C. - Musée du Louvre

Ils ont le même visage conventionnel, tranquille et attentif. Pas de sourire dans leurs joues pleines, pas d'émotion lisible – ils sont proches pourtant, au point que les cheveux de l'épouse se mêlent à ceux du mari. Ils vont ensemble mais ne regardent pas la même chose, unis mais pas fondus.

Elle a posé une main sur son épaule, l'autre sur son bras – et, mieux que tous les symboles, ces deux mains disent :  celui-là, c'est mon homme . Elle ne le pousse ni ne le retient, elle l'enveloppe et l'accompagne – ils vont ensemble.

Il est inspecteur des scribes, un fonctionnaire important sans doute. Son pagne, sobre, s'orne d'un élégant plissé. Dans sa ceinture au nœud savant il a glissé un insigne de sa charge – une palette de scribe ? Que tient-il dans chaque main ? Son pas est décidé, celui d'un homme qui demande des comptes et doit aussi en rendre.

Elle se tient en léger retrait, le laisse accomplir sa tâche, mais reste prête au mouvement elle aussi, elle ne l'abandonne pas.

Elle est aussi grande que lui.

Ils vont ensemble.


Plus de détails sur l'inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh sur le site du Louvre

par Malgré tout - dans Prétextes
commenter cet article

commentaires

balmeyer 08/07/2008 13:29

Touchant, cette conclusion, sur ce couple énigmatique !

Malgré tout 08/07/2008 14:46


Merci m'sieur :) C'est la statue qui est touchante : en préparant les trois vues de détail, une foule de petites finesses m'est apparue
(c'est pas pour dire, mais je trouve ma photo plus chouette que celle du Louvre, na !)


Archives