Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 14:38

Avec ses quatre dromadaires

La voix est claire, mesurée

Don Pedro d'Alfa… rou… beira

s'applique et ralentit pour ne pas trahir les syllabes

Courut le monde et l'admira.

et, soulagée, reprend son allure normale après l'obstacle.

Il fit ce que je voudrais faire
Si j'avais quatre dromadaires.

Ces quatre dromadaires me disent quelque chose…

Guillaume A… – prise d'élan – …pollinaire

Naturellement, c'est bien lui. Petite récitante de six ans avec ta copine pour auditoire critique, merci ! Je relirai le  Bestiaire .

Vous deux les benjamines, quelques autres de l'âge de vos grand-parents et moi qui tiens le milieu, sommes nichés parmi de vieilles maisons, dans un havre d'ombre, de calme et de fleurs, à l'abri du généreux soleil.

Paris V - Jardin de la rue de Bièvre

Pas loin coulent d'un côté la Seine, de l'autre le trafic du boulevard Saint-Germain. Nous sommes dans le Ve arrondissement, rue de Bièvre, à un jet de voix de l'ancien domicile de François Mitterrand. Il y a là, sur ce qui doit être l'emplacement d'une maison disparue, un jardin que je ne connaissais pas, sans doute plus récent que moi.

Ceci expliquerait sûrement, car j'ai mauvais esprit, que pour une fois on n'ait donné à une création en ville qu'un nom plat et clair, à l'abri des modes et des polémiques, comme on devrait toujours le faire.

C'est écrit à l'entrée : nous sommes dans le  jardin de la rue de Bièvre .

commentaires

christina 17/09/2008 02:04

oui, pour encore plus avoir l'embarras du choix... mais ne nous égarons pas... mmmh, ça ressemble à un rappel à l'ordre, pardonnez le hors sujet, surtout que je m'en tape royalement de l'eshétique masculine... c'était juste pour dire un truc pas compliqué (au départ)
par contre le charme, j'dis pas...
et vos réflexions comme d'hab sont au poil et je dirais même plus, me font poiler à mort :D, mdr, ... et surtout relèvent tout de suite le niveau !
bonne nuit

Malgré tout 23/09/2008 11:14


Embarras du choix ? Ah oui, vous parliez des articles.... ;)


l'Hippocampe associé 16/09/2008 08:12

Oh vous savez Christina, un beau gosse c'est très ...aléatoire.
On pourrait disserter longtemps à ce propos, de toutes façons je n'avais même pas eu le temps de pouvoir juger de sa plastique. Mais je suis sûre que vous le le reverrez, le maître de ces lieux ne vous en privera pas, je l'en prie pour vous.
Un(e) hippocampe qui part à la mer quelques jours.

Malgré tout 16/09/2008 21:43


Diagnostic rapide : discussion féminine sur l'esthétique masculine
Résultat d'expérience : t'en mêle pas mon vieux, t'es largué d'avance.
Contrainte forte : oui mais ça se passe chez toi, dis kekchose !
-----
Résumé, comme toujours : tempête sous un crâne, thèse- antithèse - fouthèse
-----

Application : euh... vous avez remarqué qu'il y a un nouveau "thème"  pour se promener d'un article à l'autre ? Mmmh ?


christina 16/09/2008 02:46

Comment ça, l'Hippocampe, vous n'aimez pas le photographe ?
depuis le temps que je me retiens de dire à brendu (pardon, je me lâche) que je le trouve plutôt beau gosse... (le photographe, j'veux dire...)
euh, pardon, mais siii, vous aussi (non, pas l'hippocampe, vous connais pas...), Brendufat :) *
oulala c'est compliqué... alors que je voulais juste faire ma petite visite du soir en attendant qu'ça chauffe là-haut
(*et une plombe pour trouver ces satanés codes de sourires)
bonne nuit

l'Hippocampe associé 16/09/2008 01:07

Mais oui ça se voit, puisque vous ne faîtes rien pour le cacher.
Et puis, je n'avais pas vu le bouliste. Par contre, j'ai vu un chat orange qui mange une souris, mais ce n'est pas une photo - puisque vous voulez que l'on trouve des chats chez vous - quelle idée, d'ailleurs !
Bon, pas d'image aléatoire grimpant à la bibliothèque ce soir, la libellule reste sagement à sa vitrine de passage. Alors l'hippocampe peut partir tranquillement quelques jours.
Un sourire.

l'hippocampe 15/09/2008 08:05

Pourquoi serait-elle fausse, c'est un monde ça ! Vous avez bien un vrai orgueil, vous - et hautement justifié - de votre site ! A ce propos, je préfère nettement les cieux de ce matin sur votre neuvième étagère à droite que l'irruption du paparazzi qui m'a fait peur avant hier ... voilà c'est dit, avec grande admiration
Un sourire. DS

Malgré tout 15/09/2008 09:22


Un vrai orgueil...damned, ça se voit tant que ça ?
Le paparazzi, aléatoire comme tous les autres, est précédé par un bouliste plus paisible, non ?
Sourire en retour


l'Hippocampe associé 14/09/2008 02:49

Ah mais non, ne venez pas! c'est juste un bocal...un machin utilitaire, voilà...vous ne vous y sentirez pas bien du tout, et puis je n'ai pas eu le temps de ranger...

Malgré tout 14/09/2008 23:22


Allons, allons... pas de fausse modestie :-D


l'Hippocampe associé 13/09/2008 16:01

A l'abri des modes et des polémiques, ce sera pour moi, désormais, le jardin des quatre dromadaires. A vous y rencontrer un jour, là où ailleurs.
Un hippocampe, chaque fois bien content de vous lire.

Malgré tout 13/09/2008 22:48


Joli nom pour un jardin :-)
Bon, voyons un peu votre aquarium...


busard 05/06/2008 11:20

flap ...

iiiiiiiiiiiihhhhhhhhhhhhhhhHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!

Bren du fat ! 06/06/2008 14:00


C'est le chant du busard ou le cri du frein d'atterrissage ?? :-D


Roberto 31/05/2008 08:51

Bonjour, désolé pour mes interventions parfois "décalées": je suis un grand zappeur et je passe souvent en coup de vent, squattant parfois cependant.
Ici dans le midi, pas mal de lieux-dit, racinés dans biver. Un village, Biver à côté de Gardanne. J'irai voir ce jardin dont j'apprécie l'envolée verte sur la grille.

Malgré tout 06/06/2008 17:40


... et tu feras bien. Ce jardin est une pause inespérée quand on tourne dans le coin.


Marie 30/05/2008 20:56

C'est un jardin public?
Et sinon, la petite bâtisse , à côté, qu'est ce donc? Il y a des barreaux???
Et bien oui, je suis curieuse, je sais.

Malgré tout 30/05/2008 23:52


Voui voui, c'est un jardin tout ce qu'il y a de public, ouvert à qui veut bien le trouver. Et la bâtisse à côté est une bonne et brave maison d'habitation dont la fenêtre a un jour donné sur un
jardin au lieu d'une cour - enfin, c'est ainsi que je vois la chose :-)


Archives